LIBERTY OF PROVENCE

LIBERTY  OF PROVENCE

LEVENS EN 1944

Levens souffre peu de la Seconde Guerre mondiale jusqu’en 1944. Le 2 août 1944, un bombardement américain contre les ponts du Var et de la Vésubie rate sa cible mais frappe le quartier de la coopérative agricole, tuant huit civils, en blessant quinze et en sinistrant soixante1. Le 15 août 1944, les alliés débarquent en Provence et Levens est libéré une première fois le 16 août par les FTP. Mais une colonne allemande réoccupe Levens le 24 août et exerce des représailles : des résistants capturés sont torturés et exécutés. Les hommes du village entre 18 et 60 ans sont enfermés trois jours dans la chapelle Blanche comme otages. Un jeune soldat allemand blessé et soigné à l’hôpital de Levens intervient cependant en leur faveur auprès de ses supérieurs. Finalement, après quelques jours de combats, les troupes allemandes se retirent sans commettre d’autres exactions et Levens est définitivement libéré le 29 août. Un camp de prisonnier est installé aux Grands Prés en 1944-1945 ; les prisonniers allemands sont employés à des travaux forestiers.

 

LEVENS.PNG

 

PLAQUE DE LEVENS.png

067_001.jpg

 

351_0010.jpg

 

691_001.jpg

 

60004937_p.jpg

 

68898122.jpg

 

68898159.jpg

 

Baf-la-garnison-de-la-redoute-ruinee-a-son-retour-dans-les-ligne.jpg

 

xngdpx.jpg

 

 

 



08/03/2014
5 Poster un commentaire
Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 47 autres membres